Interview, Stéphanie Chaptal de L’autre côté des livres

Voici la deuxième « interview blogueurs & blogueuses », publiée initialement sur le groupe Facebook des Mordus de SFFF. Après celle d’Anne-Laure, c’est au tout de Stéphanie Chaptal, taulière de De l’autre côté des livres. J’ai tendance à la considérer comme ma seconde marraine car elle m’a encouragé à ouvrir le blog que vous parcourez actuellement. Elle m’a ouvert ses colonnes pour deux chroniques – et il y en aura sûrement d’autres – et m’a donné de précieux conseils. De surcroit, quand une journaliste vous dit que vos « articles » sont clairs, c’est un beau compliment. Mais il est temps de lui laisser la parole…

Lire la suite « Interview, Stéphanie Chaptal de L’autre côté des livres »

Chronique – Continent perdu, Norman Spinrad

Continent perdu de Norman Spinrad

J’essaie de résister à la tentation dite de « l’achat spontané qui fait perdre la maîtrise de la PAL » mais j’ai autant de volonté qu’un demi parpaing. Aussi, lors d’un passage dans ma librairie favorite, la découverte d’une maison d’édition que je ne connaissais pas, en poche de surcroît, à la ligne éditoriale engagée a sapé le peu de résistance que j’avais. J’ai choisi Continent perdu en croyant lire mon premier Spinrad mais, en fouillant un peu, j’ai réalisé que Bleue comme une orange, lu à sa sortie chez J’ai lu, était de lui. L’orientation est la même : que se passera-t-il une fois que nous aurons pris le mur ? Dans Continent perdu, en imaginant une géopolitique post-apo où les Etats-Unis sont désormais à la remorque d’autres civilisations, l’auteur signe un texte visionnaire – il date de 1970 – et percutant. C’est un coup de cœur.

Lire la suite « Chronique – Continent perdu, Norman Spinrad »

Entrées en PAL : octobre 2021

Le mois de septembre a été un bon cru, tant en qualité qu’en quantité, avec six livres dont trois coups de cœur et j’ai donc passé commande de cinq bouquins (règle de « commander un livre de moins que le nombre lu le mois précédent »). Certains d’entre eux m’ont été conseillés pour compléter des objectifs dans le cadre du challenge Facebook « défi lecture 2021« . J’ai aussi essayé de me concentrer un peu plus sur les nouveautés en poche, dans le but d’en faire les chroniques assez rapidement, et de poursuivre les cycles entamés, sans en commencer.

Lire la suite « Entrées en PAL : octobre 2021 »

Chronique – Sovok, Cédric Ferrand

Sovok de Cédric Ferrand

Après Wastburg, récit choral médiéval qui m’avait séduit, la sortie de Sovok en poche l’an dernier était pour moi l’occasion de lire du Cédric Ferrand à nouveau. Ce roman avait un peu végété dans ma PAL – la joie du décalage achat/lecture quand on possède déjà trop de livres – et c’est grâce à une catégorie d’un challenge FB, à savoir un titre sans « A », « U » ou « I », qu’il a pu s’en extirper, et a de surcroît été l’objet d’une lecture croisée. J’y ai retrouvé les mêmes ingrédients : un cadre qui oscille entre imaginaire et image d’Epinal, peuplé d’anti-héros débrouillards et dont le récit de vie fait fonction d’intrigue.

Lire la suite « Chronique – Sovok, Cédric Ferrand »

Chronique – La ballade de Black Tom, Victor Lavalle

La ballade de Black Tom de Victor Lavalle

Même si le blog n’a qu’un mois, j’avais déjà eu l’occasion de faire mes armes en matière de retours. Certaines chroniques méritent de rester dans les limbes de mes balbutiants débuts mais d’autres vont subir un petit rituel de nécromancie, surtout quand il s’agit de coups de cœur, et d’ouvrages encore disponibles, et seront ressuscitées le samedi. Pour commencer la nécromancie, quoi de mieux qu’un « hommage » à Lovecraft, en contrepoint de la chronique Cochrane VS Cthulhu ? Voici donc le retour sur la Ballade de Black Tom, publiée initialement en février 2021.

Lire la suite « Chronique – La ballade de Black Tom, Victor Lavalle »

Chronique – Cochrane VS Cthulhu, Gilberto Villarroel

Cochrane VS Cthulhu de Gilberto Villarroel

J’ai découvert Lovecraft et son « mythe de Cthulhu » durant mes années lycée, au cœur des années 90, d’abord par le jeu de rôle puis, curiosité oblige, par les recueils de nouvelles éditées déjà à l’époque chez Pocket et libellées « H.P. Lovecraft et A. Derleth présentent » (instant nostalgie avec ces couvertures argentées et le début du texte sur la couverture…). J’ai immédiatement adhéré, ce qui est surprenant car je suis plutôt du genre trouillard, carrément pleutre même, et j’ai depuis continué à lire du Lovecraft et à explorer les adaptations en romans ou sur d’autres supports. De plus, je viens de recevoir la sublime intégrale chez Mnémos pour laquelle, comme beaucoup je crois, j’avais contribué au financement participatif . D’ailleurs, le tentacule n’a jamais été autant à la mode (vive ma bannière !), et libre de droits, comme l’indiquent les adaptations, classiques ou pulp, comme Les dossiers Cthulhu (Tentacules VS Holmes), Celle qui n’avait pas peur de Cthulhu (Tentacules VS Parisienne) ou encore l’hommage non dissimulé dans Kraken (Tentacules VS zoologiste spécialisé en tentacules).

Dans ce cas, une uchronie napoléonienne, avec une couverture exhibant Fort Boyard et donc régressive au-delà du lycée, se devait d’atterrir dans ma PAL. Aucun mensonge dans cette couverture et ce titre, nous avons du Cochrane dans un décor atlantique historique, du Cthulhu, et du versus. Mais qui gagne ?

Lire la suite « Chronique – Cochrane VS Cthulhu, Gilberto Villarroel »

Manga – Lonely World, Iwatobineko

Lonely World T1 de Iwatobineko

En créant Mondes de poche, j’avais une ligne éditoriale claire : de l’imaginaire en poche. Alors pourquoi me limiter aux romans ? En effet, depuis quelques temps, j’ai recommencé à lire des mangas – enfin, « nous » plutôt, car c’est une occupation familiale – et je découvre une offre pléthorique, avec beaucoup de diversité, ce qui me permet de sortir d’une certaine zone de confort, longtemps limitée aux locomotives shonen. Pour Lonely World, l’acquisition était non préméditée : j’ai simplement craqué pour la couverture, appuyée par un résumé qui promet du mystère, le tout chez un éditeur qui ne m’a encore pas déçu. Et c’est une bonne pioche car j’ai apprécié cet univers que l’on devine post-apocalyptique, servi par un trait efficace avec un parti-pris original.

Lire la suite « Manga – Lonely World, Iwatobineko »

Chronique – Je suis une légende, Richard Matheson

Je suis une légende de Richard Matheson

J’essaie régulièrement de lire un « classique » pour compléter ma culture SFFF. Je connaissais celui-ci de nom mais il m’attirait peu, le thème post-apo vampirique ne me faisant pas particulièrement rêver – je pense immédiatement à Walking Dead qui à mon avis a bien renouvelé le genre même si ce sont des zombies – et le film avec Will Smith traîne une réputation… lamentable ? Il s’agissait donc de faire plaisir à une amie qui fait partie du même groupe de lecture Facebook (dont je vous parlerai bientôt) : je lui avais promis de lire le livre de son choix, et il s’agit de son préféré. J’ai passé un court mais bon moment de lecture car Je suis une légende est un roman qui explore avec crédibilité la psyché d’un survivant dans ce monde post-apo tout en réinventant le mythe du vampire.

Lire la suite « Chronique – Je suis une légende, Richard Matheson »

Interview – Anne-Laure de Chut maman lit !

Pour cette rubrique « le monde de l’imaginaire », je souhaite aussi parler un peu de la communauté, qui ne se limite pas aux éditeurs, auteurs et autrices. Le lectorat joue un rôle fondamental – on applaudit Captain Obvious – à fortiori quand il se prête à l’exercice délicat de la « critique », de la veille, du conseil… sur les réseaux sociaux ou les blogs. Dans le cadre d’un groupe Facebook, je m’étais déjà livré à l’exercice de l’interview et je trouvais dommage que ces réponses restent perdues dans les limbes zuckerbergiennes. Aussi, je republie ici les réponses d’Anne-Laure, taulière du blog Chut Maman Lit ! qui a joué un rôle décisif dans l’ouverture de Mondes de poche entre encouragements, conseils, galop d’essai en m’ouvrant ses colonnes (qui continuera pour ce qui sort de ma propre ligne éditoriale), sans oublier la charte graphique actuellement sous vos yeux. Merci à elle, et voici l’interview :

Lire la suite « Interview – Anne-Laure de Chut maman lit ! »

Chronique – L’incivilité des fantômes, Rivers Salomon

L’incivilité des fantômes de Rivers Salomon

Certains livres intimident ou provoquent un sentiment de « oui, mais ça n’est pas le bon moment… ». L’incivilité des fantômes faisait partie de ceux-là et c’est finalement grâce au thème de juin 2021 du challenge Hold my SFFF, à savoir « Pride & Queer », que je me suis enfin lancé. Un récit intersectionnel, qui donne la parole aux opprimé.e.s tout en décortiquant des mécanismes de domination, raconté par le prisme puissant de la SF.

Lire la suite « Chronique – L’incivilité des fantômes, Rivers Salomon »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑